mardi 25 mars 2008

Vu dans la presse

Chanteur et musicien, Renald PREVOST, 31 ans, a choisi de s'installer à Herpont pour y fabriquer ses propres guitares électriques.

Il part de quelques morceaux de bois — pas choisis au hasard, s'entend ! — et vous fabrique à lui tout seul une guitare électrique personnalisée. Environ deux mois de travail sont nécessaires. La forme, l'épaisseur du manche, le nombre de cases, etc. Tout ça est minutieusement étudié ! C'est peu dire que Renald PREVOST a de l'or au bout des doigts.

La guitare électrique, Renald s'y met au collège, à 15 ans. « Je n'ai pas pris de cours. Mais rapidement, j'ai commencé à jouer avec des copains. Ensuite, j'ai enchaîné les groupes ». Cela ne doit pas faire plus d'un an qu'il a découvert cet instrument que déjà le garçon ne résiste pas à l'envie de le démonter. Il confesse : « Je ne voulais pas avoir la guitare de tout le monde ». Déjà… « Alors je l'ai poncée, repeinte, j'ai pyrogravé dessus… ».

Les prémices d'une passion qui deviendrait une quinzaine d'années plus tard son métier. Mais pas tout de suite… Un BTS de dessinateur industriel à Charleville-Mézières puis les Arts et Métiers à Lille et voilà que Renald se retrouve en 2001 ingénieur chez Renault. C'est à l'approche de la trentaine que le jeune homme caresse l'idée de créer un atelier qui fabriquerait des guitares électriques « personnalisables » sur le principe de forfaits : « Je me suis dit que si je ne le faisais pas maintenant, je ne le ferais jamais. Au fil des ans, j'ai commencé àm'acheter des outils spécialisés. A l'école des Beaux Arts, j'avais pas mal travaillé le bois. Sans compter que j'ai toujours été attiré par tout ce qui est design, conception… J'ai très vite eu envie de créer mon propre modèle de guitare ».

Renald se lance en avril 2007 mais son activité a vraiment démarré en janvier dernier. Il choisit pour s'installer la maison que lui laissent ses parents. Celle-ci se trouve au beau milieu de l'Argonne, à Herpont (130 habitants). Grâce à Internet, Renald peut sans peine la jouer « rurale ». « Les gens m'envoient des mails pour commander une guitare sans savoir où est Herpont. Eux sont de Toulon, Dijon, Montpellier… Et pour faire expédier une guitare par la Poste, ça ne coûte que 30 euros alors où est le problème ? ».

Si en région parisienne ou sur le Net, vous tombez sur des guitares de marque « Dino », sachez qu'elles ont été fabriquées à Herpont par Renald. « J'ai déjà créé deux modèles et un troisième est en passe de sortir ».

Jérôme Gorgeot

Pour en savoir plus : www.dino-guitaredefrance.com

2 commentaires:

Stef a dit…

Pas mal le model France derrière !
Très joli comme nouveau model, on y retrouve quelques courbes communes à la guitare du mois d'avril 2008 !!
Ou alors c'est que j'me fais des films :p

guitare de France a dit…

effectivement, y'a quelques ressemblances avec la guitare du mois d'avril mais à ma sauce ;)